• Forest-and-sawmill-007_carousel.jpg

Impact Environnemental

Les problèmes environnementaux peuvent être intégrés uniquement avec efficacité dans la spécification du matériau et de la création d’édifices écologiques à travers une approche scientifique basée sur l’Évaluation du Cycle de Vie (LCA). La LCA implique le recueil de données quantitatives sur toutes les arrivées et sorties de matériau, l’énergie et les flux résiduels associés à un produit pendant tout leur cycle de vie afin de déterminer les impacts environnementaux. La LCA s’applique universellement à tous les secteurs de production de matériaux, pour pouvoir effectuer des comparaisons objectives et empiriques de leur véritable impact environnemental. La LCA fournit également un outil qui permet à l’industrie d’identifier les façons les plus efficientes de réduire ses impacts environnementaux et de garantir que les efforts pour réduire un impact déterminé ne donnent pas lieu à la détérioration environnementale d’autres endroits.

AHEC travaille depuis 2010 avec des consultants de thinkstep (PE International auparavant) sur la durabilité pour recueillir et mettre à disposition des données sur l’impact environnemental dans le cycle de vie de feuillus américains, en accord avec les normes internationales en matière d’empreinte de carbone et LCA. La première phase de la recherche à impliquer la publication d’un rapport de conformité avec l’ISO sur la LCA du bois scié de feuillus américains, séché en chambre, non brossé. En se basant sur ce travail, AHEC peut désormais modéliser l’impact environnemental intégral de la distribution de bois scié de feuillus américains et placages de bois partout dans le monde.

Les données de la LCA peuvent être personnalisées pour n’importe laquelle des 19 espèces de bois de feuillus américains qui ensemble, représente plus de 95 % de toute la production de bois de feuillus américains. Ces données sont divulguées dans le document Profils environnementaux du bois de feuillus américains (d’AHEP), qui peut être sollicité aux membres d’AHEC avec chaque lot individuel de bois de feuillus. Actuellement, les données de la LCA sont également recueillies, analysées et divulguées comme partie intégrante des projets spéciaux et des études de cas d’AHEC.

Les données recueillies et l’expérience acquise dans ces projets et études de cas confirment que les bois de feuillus américains ont un faible impact sur l’environnement depuis le point d’extraction jusqu’au déchet final. L’extraction et la transformation du bois de feuillus américains pour leur usage dans un large éventail d’applications requièrent bien moins d’énergie que la plupart des autres matériaux. L’étude de LCA de thinkstep a révélé qu’au moins 90 % de l’énergie thermique nécessaire pour fabriquer du bois scié américain séché en chambre est dérivé de la biomasse. Le carbone stocké dans le bois de feuillus américains sur le point de livraison de n’importe quel pays du monde entier dépasse presque toujours les émissions de carbone associé à l’extraction, au traitement et au transport.
 
Les bois de feuillus américains s’adaptent également très bien à la nouvelle tendance vers la biomimétique, qui implique le remaniement des systèmes industriels en lignes biologiques et permet la réutilisation constante de matériaux en cycles fermés continus. Comme ils ne se tachent pas en se mélangeant avec d’autres matériaux et produits chimiques, les bois de feuillus américains sont facilement réutilisables et recyclables à la fin de la vie utile d’un produit. Les composants de bois de feuillus américains qui doivent être jetés sont biodégradables et non toxiques. En outre, ils peuvent être incinérés de façon sûre et fournir ainsi une source d’énergie neutre en carbone.

Le travail de LCA d’AHEC indique ce que si les créateurs peuvent réduire les impacts environnementaux simplement en sélectionnant du bois de feuillus américains, parvenir à profiter de tous les avantages environnementaux dépend d’autres choix et pratiques, comme la gestion de l’efficience énergétique et du matériau, et la durabilité du produit. Les fournisseurs de bois de feuillus américains ont également la responsabilité collective de faire un meilleur usage de toute la gamme d’espèces de bois de feuillus et des qualités obtenues des forêts des États-Unis. En se centrant de trop sur les meilleures qualités de quelques rares espèces populaires de bois de feuillus, comme l’oak et le walnut, cela augmente la pression sur une partie de la ressource et encourage le gaspillage.